Ecole La Buissonniere
MENU
Dernières actualités - évènements
Accueil
Services
Menu
Communications
ASSOCIATION des PARENTS
Immersion en Néerlandais
Galerie Photos
Calendrier
Notre école
Contact
NOUS TROUVER
mail@ecolelabuissonniere.be

04 / 257.64.46

Enseignement de la Communauté Française

Immersion en Néerlandais


Toutes les informations ci-dessous se retrouvent dans notre projet d'établissement.

Télécharger la version intégrale au format PDF


Pourquoi un enseignement par immersion précoce ?

La connaissance d'une langue étrangère est une nécessité reconnue ...
Qu'il s'agisse de voyager, d'obtenir un emploi, d'acheter ou de vendre, de se documenter... nous sommes quotidiennement amenés à communiquer dans une langue étrangère.
Pour être acteur de cette société, il est donc primordial de maîtriser une (ou des) langue étrangère.
Généralement, l'enseignement des langues n'atteint pas les résultats espérés... En effet, une fois leurs études terminées, peu d'élèves sont capables de tenir une conversation courante dans une langue autre que la leur !
Afin de remédier à ce triste constat, il faut donner un véritable sens à l'enseignement des langues. Des études prouvent que le jeune enfant plongé dans « un bain de langues » pourra aisément les maîtriser.
Actuellement, les élèves en immersion sont arrivés en 6ème primaire et nous aimerions, dès septembre 2011, poursuivre cette splendide aventure... Une classe pour chaque année permettra ainsi à votre enfant de vivre intensément l'immersion en néerlandais (installation complète de la 3ème maternelle à la 6ème année primaire).

Nous espérons ainsi permettre à nos élèves d'obtenir leur certificat de base en français ainsi qu'une connaissance du néerlandais la plus proche possible des compétences visées dans l'enseignement néerlandophone.


Définir l'immersion précoce

L'immersion, dixit le dictionnaire, c'est l'action de plonger un corps dans un liquide.
Au figuré, et en matière d'apprentissage des langues, il s'agit de placer un individu dans un contexte linguistique qui puisse être comparé à un bain, tant il imprègne cet individu...

Certaines matières (langue, mathématique, disciplines d'éveil...) peuvent être dispensées dans la langue d'immersion (le néerlandais)... cf. décret du 13 juillet 1998


Ce type de pédagogie active suppose que :

Le contact avec la langue d'immersion doit être important (19 périodes sur 28 en 3ème maternelle / 16 périodes sur 28 en 1ère année et en 2ème année primaire / 12 périodes sur 28 en 3ème et en 4ème année primaire / 12 périodes sur 28 en 5ème et en 6ème année primaire) ;
La langue d'immersion est le véhicule de la communication entre l'enseignant et les élèves et, dès que possible, entre élèves entre eux ;
L'apprentissage doit être dispensé d'une manière structurée et systématique par un locuteur natif tout au long de la scolarité, visant à faire acquérir, dans un délai assez court, tous les éléments essentiels de la langue ;
Un soutien dans la langue maternelle doit être apporté par un enseignant (francophone) différent.


Le soutien en langue maternelle ?

Le nombre de périodes en langue maternelle est peu élevé au début afin de permettre à la langue d'immersion de bien s'installer. Ensuite, progressivement, il ira croissant, dans une proportion définie au tableau de la page 6 dans le projet d'établissement.

Ce soutien aura notamment trois missions :

- La surveillance des capacités de langage en langue française.
- Le développement du langage.
- En fin d'enseignement primaire, permettre aux élèves de participer aux épreuves de CEB en leur garantissant des chances de réussite équivalentes à celles des élèves n'ayant pas vécu cette expérience d'immersion.


Pourquoi le néerlandais ?

Depuis plusieurs années, l'Association Prolingua recommande l'apprentissage des langues nationales dès le plus jeune âge.
Cette recommandation se veut encore plus précise puisque la 2ème langue enseignée devrait être une langue nationale.
Le français se parle du bout des lèvres, le néerlandais plutôt du bas de la gorge : les sons ont une sonorité plus grave.
Les cordes vocales de l'enfant sont ainsi sollicitées comme un violon par un archet, tant le haut que le bas de celles-ci.
L'enfant est alors à même de reproduire les sons justes en se familiarisant avec la musicalité inhérente à chaque langue. L'expérience nous montre que la combinaison de l'enseignement simultané du français et du néerlandais donne à l'enfant de nombreux atouts pour apprendre, plus tard, l'allemand et l'anglais.
Le néerlandais est une langue très imagée... son vocabulaire si riche permet de s'exprimer en tableaux (ceci explique peut-être le grand nombre de peintres flamands !). L'apprentissage de la musicalité et de l'intonation de chaque langue permettra aux jeunes de devenir des « bilingues fonctionnels ».
Et qui plus est, au cœur de la frontière linguistique (Saint-Trond et Tongres à une dizaine de kilomètres de notre école...), le choix du néerlandais nous semblait une évidence.


Fonctionnement et organisation...

Le programme concerne les enfants de 2 ½ ans à 12 ans dans l'enseignement fondamental.


Répartition horaire

classes


En néerlandais

En français

religion/morale

éducation physique

1ère maternelle

-

26 h


/

2 h

2ème maternelle

-

26 h


/

2 h

3ème maternelle

19 h

7 h

/

2 h

1ère primaire

16 h

8 h

2 h

2 h

2ème primaire

16 h

8 h

2 h

2 h

3ème primaire

12 h

12 h

2 h

2 h

4ème primaire

12 h

12 h

2 h

2 h

5ème primaire

12 h

12h

2 h

2 h

6ème primaire

12 h

12 h

2 h

2 h